Pour les parents, PE, stagiaires… : proposition d’activités à réaliser avec les PS (3 ans) pendant la fermeture de l’école maternelle – semaine 8

Petite section (3 ans)

Semaine 8

Vous choisissez avec l’enfant les activités sur une semaine (8) en essayant de faire un peu de chaque domaine. Je ne retélécharge pas les fichiers, ils sont en semaines 1 et 2 ou dans la rubrique du blog « Projet : 12 ateliers pluridisciplinaires à l’école maternelle ».

Comptines   Comptines   Comptines   Comptines   Comptines   Comptines   Comptines   Comptines

  1. Les rituels :

Le calendrier :

Peux-tu retrouver lundi puis mardi et jeudi écrits en scripte majuscule sur ce calendrier vertical ?

Les jours scripte maju en vertical

Quel temps fait-il aujourd’hui ?

Peux-tu comparer avec le temps qu’il faisait hier ?

  1. Activités physiques :

Dans la maison, l’appartement :

Ramper :

Sur le ventre, rampe pour aller chercher un livre que tu voudrais que papa ou maman te lise.

-Papa ou maman cache un objet (tu ne sais pas lequel) sous un lit et tu dois aller le chercher en rampant mais sur le dos cette fois (plus difficile).

  1. Langage oral :

– Faire verbaliser l’enfant en mettant la table avec lui, en faisant le lit, en faisant sa toilette, en prenant le goûter, en allant à la sieste etc. L’objectif est toujours que l’enfant fasse une phrase, petite mais bien construite (l’aider).

Lire un album tous les jours si possible et poser des questions à l’enfant afin de savoir s’il a compris l’histoire (lui demander quels sont les personnages, où se passe l’histoire, quand). Toujours lire l’histoire en oralisant exactement ce qui est écrit afin que l’enfant comprenne que le texte ne change pas si c’est maman ou papa qui lit l’histoire. Varier les positions de l’enfant : en face de vous (il écoute mais ne voit pas le texte mais vous montrez les images) à côté de vous afin qu’il observe les images et les écritures en même temps que vous lisez.

Jeu de pensée : les animaux. Vous montrez l’image ci-dessous (2 animaux) sans les nommer et vous demandez à l’enfant à quoi cela lui fait-il penser. Il doit faire des phrases et bien tenir compte des 2 animaux, pas un seul.

Jeu de pensée Les animaux

  1. Graphisme :

En classe, l’enseignant(e) ferait beaucoup de manipulations, ferait rechercher ces graphismes dans des objets… Pour que ce soit plus simple pour vous, je vous propose des fiches :

Le demi-rond : fiches 9, 10, 11.

  1. Écriture du prénom :

– Les lettres en scriptes majuscules sont les mêmes que la semaine dernière. Écrire le prénom de l’enfant afin qu’il puisse s’entraîner.

Lettres capitales d’imprimerie pour écriture du prénom 4

Mais il choisit son support :

Page vierge cahier maternelle 2

Page vierge cahier maternelle 3

Page vierge cahier maternelle 7

Page vierge cahier maternelle 8

  1. Lecture :

On continue à s’entraîner à reconnaître les lettres en scriptes majuscules et en scriptes minuscules.

Voici le tableau pour t’aider :

Lettres scriptes majuscules et minuscules

– Relier papa et maman en scriptes majuscules et minuscules.

PAPA ET MAMAN relier 2 écritures

  1. Mathématiques :

Dénombrer et comparer :

Combien chaque vêtement a-t-il de boutons ?

2 vêtements ont le même nombre de boutons, lesquels ?

  1. Dessin :

– Terminer un quadrillage : 33.

– Agrandir un dessin : 37.

  1. Activités manuelles : au choix et selon le matériel dont vous disposez.
  1. Poésie :

 Réviser et/ou apprendre :

Le chat et le soleil de Maurice Carême

Voici la poésie que tu peux illustrer.

Poésie Le chat et le soleil Maurice Carême

Pour t’aider voici 3 photographies de chats aux yeux jaunes.

Bon courage, n’hésitez pas si besoin.

Pour les parents, PE, stagiaires… : proposition d’activités à réaliser avec les PS (3 ans) pendant la fermeture de l’école maternelle – semaine 7

Petite section (3 ans)

Semaine 7

J’espère que vous allez tous bien. Voici la semaine 7, après deux semaines de coupure (ou presque…) pour la zone B.

C’est la dernière période de l’année scolaire, je continue de vous accompagner pour aborder la moyenne section dans de bonnes conditions.

 Vous choisissez avec l’enfant les activités sur une semaine (7) en essayant de faire un peu de chaque domaine. Je ne retélécharge pas les fichiers, ils sont en semaines 1 et 2 ou dans la rubrique du blog « Projet : 12 ateliers pluridisciplinaires à l’école maternelle ».

Comptines  Comptines  Comptines  Comptines  Comptines  Comptines  Comptines

  1. Les rituels :

Le calendrier :

Calendrier jours scripte minuscule

Sais-tu lire ce jour de la semaine en t’aidant de la chenille ?

lundi

Quel temps fait-il aujourd’hui ?

L’enfant va faire une phrase. Lui demander de préciser, de faire une phrase plus longue, de dire comment est le ciel, est-ce qu’il fait froid…

  1. Activités physiques :

Dans la maison, l’appartement :

Sautiller : vous choisissez un point de départ dans la maison ou l’appartement et vous demandez à l’enfant de sauter à pieds joints sur place 3 fois. Puis il doit avancer en sautillant 4 fois (il choisit le sens). Il sautille 2 fois sur place et il avance en sautillant 5 fois. Si jamais il n’a pas eu la place d’avancer en sautillant vous recommencez et l’enfant doit anticiper la place qu’il lui faudra.

Balle ou balle de chiffons noués, faire rouler :  jambes écartées face à un mur faire rouler la balle pour qu’elle rebondisse sur le mur et revienne. Se positionner sur le grand côté du lit, faire rouler la balle sous le lit (soit elle rebondit contre un mur, soit il faut aller la chercher de l’autre côté). Si le lit a des tiroirs, le faire sous le lit des parents…  Contre un mur au sol mettre un livre. L’enfant est à 2 mètres et doit faire rouler la balle pour toucher le livre. Même chose mais avec une assiette plate ou un plateau dont les rebords ne sont pas trop hauts : faire rouler et essayer que la balle arrive dans l’assiette, dans le plateau même si elle n’y reste pas (très difficile).

  1. Langage oral :

– Faire verbaliser l’enfant en mettant la table avec lui, en faisant le lit, en faisant sa toilette, en prenant le goûter, en allant à la sieste etc. L’objectif est toujours que l’enfant fasse une phrase, petite mais bien construite (l’aider).

Lire un album tous les jours si possible et poser des questions à l’enfant afin de savoir s’il a compris l’histoire (lui demander quels sont les personnages, où se passe l’histoire, quand). Toujours lire l’histoire en oralisant exactement ce qui est écrit afin que l’enfant comprenne que le texte ne change pas si c’est maman ou papa qui lit l’histoire. Varier les positions de l’enfant : en face de vous (il écoute mais ne voit pas le texte mais vous montrez les images) à côté de vous afin qu’il observe les images et les écritures en même temps que vous lisez.

La comptine à l’envers : vous prévenez l’enfant que vous allez lire une comptine mais en commençant par la fin, à l’envers donc. Et il doit deviner de quelle comptine il s’agit. Cela a pour but de lui faire comprendre que la lecture se fait toujours dans le même sens, mot après mot afin de bien comprendre ce qu’une autre personne lit :

Langage comptine à l’envers

  1. Graphisme :

En classe, l’enseignant(e) ferait beaucoup de manipulations, ferait rechercher ces graphismes dans des objets… Pour que ce soit plus simple pour vous, je vous propose des fiches :

Le demi-rond : fiches 6, 7, 8.

  1. Écriture de son prénom :

– Les lettres en scriptes majuscules sont encore plus petites qu’en semaine 4 ! Écrire le prénom de l’enfant afin qu’il puisse s’entraîner.

Lettres capitales d’imprimerie pour écriture du prénom 4

  1. Lecture :

On commence à s’entraîner à reconnaître les lettres en scriptes majuscules et en scriptes minuscules.

Voici un tableau pour t’aider :

Lettres scriptes majuscules et minuscules

Relier les lettres dans 2 écritures : fiche n°15.

  1. Mathématiques :

Activités de classement de bouchons à partir de la photographie ou bien si vous collectionnez les bouchons prenez les vôtres. Classe les bouchons :

1- par couleur

2- par taille du plus petit au plus grand et du plus grand au plus petit.

3- montre ceux qui sont identiques et ceux qui n’existent qu’en un seul exemplaire.

4. peux-tu compter combien il y a de bouchons ?

Classer les bouchons

  1. Dessin :

Dessin à colorier avec 2 couleurs précises : fiche 27.

Compléter un dessin : fiche 28.

  1. Activités manuelles : au choix et selon le matériel dont vous disposez.

 

  1. Poésie :

Le chat et le soleil

  • Le chat ouvrit les yeux
  • Le soleil y entra.
  • Le chat ferma les yeux
  • Le soleil y resta.

 

  • Voilà pourquoi le soir
  • Quand le chat se réveille,
  • J’aperçois dans le noir
  • Deux morceaux de soleil…

 

Maurice Carême

Bon courage, n’hésitez pas si besoin.

Pour les parents, PE, stagiaires… : proposition d’activités à réaliser avec les PS (3 ans) pendant la fermeture de l’école maternelle – semaine 4

Petite section (3 ans)

semaine 4

J’espère que vous allez tous bien. Voici la semaine 4, puis, il y aura une petite coupure (je suis en zone B) et j’en profiterai pour mettre sur le blog des documents pour mes étudiants qui préparent le concours de professeur des écoles. Pour les enfants qui seront en vacances, je peux vous proposer les fiches d’art ici. Elles sont variées et vous pouvez aménager en fonction du matériel disponible. Je vous conseille également la fabrication d’un mange-soucis qui permet à l’enfant de faire avaler ses petits soucis et autre vilaine émotion à cette drôle de bête ! C’est par . Il y en a deux.

Portez-vous bien et prenez bien soin de vous, des vôtres et des autres.

Vous choisissez avec l’enfant les activités sur une semaine (4) en essayant de faire un peu de chaque domaine. Je ne retélécharge pas les fichiers, ils sont en semaines 1 et 2 ou dans la rubrique du blog « Projet : 12 ateliers pluridisciplinaires à l’école maternelle ».

Comptines  Comptines  Comptines    Comptines

Les semaines

  1. Les rituels :

Le calendrier :

Lire à nouveau la comptine sur les jours (ne pas l’apprendre) et demander à l’enfant de montrer les jours sur un des deux calendriers chenille au moment où vous prononcez un jour :

  • Lundi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit violet.
  • Mardi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit indigo.
  • Mercredi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimer sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit vert.
  • Jeudi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit orange.
  • Vendredi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit rose.
  • Samedi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit jaune.
  • Dimanche matin, j’ai beaucoup trop dormi,
  • Et je n’ai pas vu la petite souris
  • Qui grimpait sur mon lit.
  • Elle avait dû mettre son bel habit rouge.

Calendrier jours scripte minusculeCalendrier collectif jours en horizontal

Quel temps fait-il aujourd’hui ?

L’enfant va faire une phrase. Lui demander de préciser, de faire une phrase plus longue, de dire comment est le ciel, est-ce qu’il fait froid

  1. Activités physiques :

Dans la maison, l’appartement :

Grands pas et petits pas : vous choisissez un point de départ dans l’appartement ou la maison et vous demandez à l’enfant de se rendre dans la salle de bains à grands pas, pour se laver les dents ou se laver les mains (à chaque fois, il doit avoir quelque chose à faire). Puis, vous lui demander d’aller dans la cuisine à petits pas (pas de souris) pour mettre la table, etc.

Balle ou balle de chiffons noués, faire rouler :  jambes écartées face à un mur faire rouler la balle pour qu’elle rebondisse sur le mur et revienne. Se positionner sur le grand côté du lit, faire rouler la balle sous le lit (soit elle rebondit contre un mur, soit il faut aller la chercher de l’autre côté). Si le lit a des tiroirs, le faire sous le lit des parents…  Contre un mur au sol mettre un livre. L’enfant est à 2 mètres et doit faire rouler la balle pour toucher le livre. Même chose mais avec une assiette plate ou un plateau dont les rebords ne sont pas trop hauts : faire rouler et essayer que la balle arrive dans l’assiette, dans le plateau même si elle n’y reste pas (très difficile).

Les « balancers » : sur fond musical, debout, tendre les 2 bras vers la gauche puis les balancer vers le bas et vers la droite, puis vers le bas et vers la gauche etc. Faire la même chose vers le haut. Toujours debout, tendre les deux bras vers l’arrière et les balancer vers le bas et vers l’avant.

EPS les balancers

  1. Langage oral :

– Faire verbaliser l’enfant en mettant la table avec lui, en faisant le lit, en faisant sa toilette, en prenant le goûter, en allant à la sieste etc. L’objectif est toujours que l’enfant fasse une phrase, petite mais bien construite (l’aider).

Lire un album tous les jours si possible et poser des questions à l’enfant afin de savoir s’il a compris l’histoire (lui demander quels sont les personnages, où se passe l’histoire, quand). Toujours lire l’histoire en oralisant exactement ce qui est écrit afin que l’enfant comprenne que le texte ne change pas si c’est maman ou papa qui lit l’histoire. Varier les positions de l’enfant : en face de vous (il écoute mais ne voit pas le texte mais vous montrez les images) à côté de vous afin qu’il observe les images et les écritures en même temps que vous lisez.

Les mots qui se ressemblent : demander à l’enfant le nom des objets dessinés, 2 par 2. Orienter la discussion de manière à ce qu’il découvre que ces mots se ressemblent. En prononçant et en articulant bien, tenter de découvrir à l’oral ce qui les différencie (chapeau-château : pppppppppp et tttttttttt). On ne montre pas les mots écrits de manière à ce que l’enfant trouve la différence entre les mots à l’oral, non avec les lettres à l’écrit). C’est faire la différence à l’oral qui aidera l’enfant à apprendre à lire plus tard.

Les mots qui se ressemblent 1

Les mots qui se ressemblent 2

Les mots qui se ressemblent 3

  1. Graphisme :

En classe, l’enseignant(e) ferait beaucoup de manipulations, ferait rechercher ces graphismes dans des objets… Pour que ce soit plus simple pour vous, je vous propose des fiches :

Les ponts à l’endroit : fiches 25, 26, 27.

  1. Écriture de son prénom :

– Les lettres en scriptes minuscules ont encore diminué ! Écrire le prénom de l’enfant afin qu’il puisse s’entraîner (vous avez des modèles semaines 1 et 2).

Lettres capitales d’imprimerie pour écriture du prénom 3

  1. Lecture :

– Reconstituer le mot « maman » en collant les lettres dans l’ordre et dans le bon sens (petits points en haut à gauche pour l’orientation).

Reconstituer le mot maman

– Entoure le mot « maman ».

Entoure maman

  1. Mathématiques :

À chaque fois, essayez d’utiliser du matériel réel, des personnages (Playmobil) pour représenter ce que la fiche propose.

– Sur et sous : fiches 7 et 8.

– Devant, derrière : fiches 9 et 10.

  1. Dessin :

Dessin à agrandir : fiche 37.

Dessine la pluie : fiche 22.

  1. Activités manuelles : au choix et selon le matériel dont vous disposez.
  1. Comptine :

L’escargot et la chenille

  • Regarde !
  • C’est l’escargot qui traîne,
  • Qui traîne, qui traîne (bis).
  • Mais la chenille
  • Marche plus vite (bis)
  • Et l’escargot s’ennuie.

Quand on dit « regarde » : s’exclamer !

« C’est l’escargot qui traîne » : le dire très lentement.

« Mais la chenille marche plus vite » : le dire de façon très rythmée.

« Et l’escargot s’ennuie » : le dire lentement en s’ennuyant !

Bon courage, n’hésitez pas si besoin.

Pour les parents, PE, stagiaires… : proposition d’activités à réaliser avec les PS (3 ans) pendant la fermeture de l’école maternelle – semaine 3

La semaine 3, il faut passer un cap ! C’est le moment, je pense, de vous faire part d’un petit évènement personnel, que j’ai vécu il y a quelques années et le relater pourra peut-être vous aider, vous les adultes, car en premier lieu, avant de s’occuper des enfants, nous allons nous occuper de nous. Il y a quelques années, enceinte, j’ai dû rester allongée chez moi sur mon canapé sans pratiquement bouger durant 5 mois entre août et janvier. L’alternative du corps médical, c’était ou je suis sage et je peux rester allongée à domicile, ou je ne suis pas raisonnable et je suis hospitalisée. Vous imaginez bien que j’ai pris l’option 1 tout simplement parce que la raison, le but, je le connaissais d’emblée : sauver mon bébé. Un confinement n’est pas un enfermement et il faut donc le prendre comme un acte de bravoure car il sauve des vies. La seule différence est que vous n’identifiez pas les vies, mais en fait, vous sauvez vos enfants, des enfants, vos parents, des parents, vos amis, des amis, vous-même et tous les autres, par un geste solidaire exceptionnel. Bon, à l’intérieur, mais contrairement à aujourd’hui, je ne pouvais pas changer de lieu dans mon appartement : le canapé était ma maison (mon lit était à l’étage mais interdiction de monter ou descendre l’escalier). Alors, je me suis organisée : lecture, écriture (pas toujours facile allongée), tricot, télévision (culture, loisirs, même quelquefois entendre quelqu’un parler), relaxation, mouvements légers (jambes notamment à cause des phlébites), alimentation équilibrée, j’ai terminé ma thèse aussi, et… rêver. C’est pour cela que je vous en parle maintenant car je commence à entendre parler de crise de panique, d’angoisse, anxiété… Je voyais ma famille proche mais le soir (ils travaillaient), je ne pouvais pas m’occuper de ma petite de 2 ans (chez la nounou en journée, culpabilité, tristesse) et il fallait tenir 5 mois. Au début, c’est nouveau, on s’adapte, on fait avec… et la troisième semaine, j’ai commencé à avoir des envies de forêts, de son odeur fraîche… Alors pour combler cela (car pas question d’aller en forêt bien sûr), je fermais les yeux et je faisais le trajet à pied pour aller en forêt et je vivais les situations virtuellement mais sans aucun support technologique, juste par la pensée. Cela m’a fait un bien fou. J’allais où je voulais, quand je voulais par la pensée : une vraie liberté (et moi qui n’a pas le sens de l’orientation, pour une fois ce n’était pas grave si je me perdais !). Il faut prendre des endroits très connus où l’on a ses habitudes et vivre le déplacement dans sa tête comme si on le faisait réellement (cueillir une fleur, la sentir ; ressentir la chaleur ou la pluie, croiser quelqu’un, lui parler…). J’ai tenu mes 5 mois allongée sans problème du côté psychologique même avec l’arrivée de l’automne et de l’hiver (la grisaille, les jours qui raccourcissent…) car je me disais, plus le temps passe et plus je me rapproche du but. Plus les jours passent en confinement, et plus nous nous rapprochons de la sortie du confinement (il faut mesurer ce qui est fait, non ce qui reste à faire) mais uniquement si chacun a bien respecté les règles parce qu’on a tous un rôle à jouer qui est extrêmement important. Essayez et vous me direz si cela fonctionne pour vous et en attendant, il est l’heure de s’occuper des p’tits bouts !

N’oubliez pas les gestes barrière mais aussi l’attention portée au matériel manipulé comme les crayons, ardoises, livres, playmobils… : un petit coup d’éponge avec produit désinfectant sur les surfaces bois, plastifiée… Bon courage à toutes et tous, ensemble.

Petite section (3 ans)

Vous choisissez avec l’enfant les activités sur une semaine (3) en essayant de faire un peu de chaque domaine. Je ne retélécharge pas les fichiers, ils sont en semaines 1 et 2 ou dans la rubrique du blog « Projet : 12 ateliers pluridisciplinaires à l’école maternelle ».

Comptines     Comptines   Comptines

Les semaines

  1. Les rituels :

Le calendrier : cette semaine, on change l’orientation de l’écriture, c’est important afin d’éviter de toujours présenter l’écrit de la même façon, cela oblige l’enfant à se créer d’autres modes de repérage. J’ai gardé la même écriture (scripte majuscule) avec la chenille qui suit le sens de lecture écriture et les jours façon « liste ».

Calendriers 2 orientations

Réviser ou apprendre la comptine sur les jours :

  • Le lundi
  • Je garde les brebis.
  • Le mardi
  • Je soigne mon cabri.
  • Le mercredi
  • Je reçois mes amis.
  • Le jeudi
  • Je sème des radis.
  • Le vendredi
  • J’arrose les semis.
  • Le samedi
  • Je cueille du persil.
  • Le dimanche
  • Je fais sous les branches
  • Des couronnes de pervenches.

Lire cette nouvelle comptine sur les jours (ne pas l’apprendre) :

  • Lundi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit violet.
  • Mardi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit indigo.
  • Mercredi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit vert.
  • Jeudi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit orange.
  • Vendredi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit rose.
  • Samedi matin, j’ai vu la petite souris
  • Grimper sur mon lit.
  • Elle avait mis son bel habit jaune.
  • Dimanche matin, j’ai beaucoup trop dormi,
  • Et je n’ai pas vu la petite souris
  • Qui grimpait sur mon lit.
  • Elle avait dû mettre son bel habit rouge.

C’est une comptine sur les jours en association avec un moment de la journée, et les couleurs. En premier lieu, on va expliquer indigo, un bleu intense. Pour cela, voici deux photographies, notamment celle du blue-jean car coloré avec de l’indigo en 1850 (c’est pour vous) mais cela nous permet de relier les couleurs aux vêtements. Donc, vous reprenez la comptine et vous demandez à l’enfant d’aller chercher un vêtement de la couleur indiquée (s’il n’y a pas de vêtement de cette couleur dans la maison ou l’appartement, prendre un objet).

Quel temps fait-il aujourd’hui ? Faire une phrase à l’oral : Il pleut. Il vente. C’est nuageux. Il y a du soleil. Peux-tu me dire comment est le ciel ? L’enfant répondra sûrement, spontanément « bleu » ou « y’a des nuages ». Vous allez juste une fois refaire la phrase afin qu’elle soit correcte : « Le ciel est bleu » « Il y a des nuages » et demander à l’enfant de répéter. Même s’il a des difficultés, il aura entendu la reformulation.

  1. Activités physiques :

Dans la maison, l’appartement :

Dictée d’actions : vous connaissez la dictée (orthographe), là il s’agit de dicter des actions que l’enfant va enchainer tout en comptant le nombre de fois à haute voix (on fait des mathématiques en même temps). Saute sur place 5 fois – fait 6 pas en marchant – saute sur place en essayant de toucher le plafond avec une main, 3 fois – saute pieds joints en te dirigeant vers un mur (autant de fois que nécessaire pour atteindre le mur, compter) – allonge-toi les pieds contre le mur, pousse le mur 4 fois – rampe jusqu’à moi en avançant les coude (compter).

– Sur fond musical, faire des étirements : étirer les 2 bras vers le haut puis étirer une jambe (difficile) puis l’autre (étirements et équilibre). En position debout au départ, baisser la tête le dos, les mains vers les pieds. Plier les genoux pour remonter lentement.

Balle ou balle de chiffons noués, faire rouler :  jambes écartées face à un mur faire rouler la balle pour qu’elle rebondisse sur le mur et revienne. Se positionner sur le grand côté du lit, faire rouler la balle sous le lit (soit elle rebondit contre un mur, soit il faut aller la chercher de l’autre côté). Si le lit a des tiroirs, le faire sous le lit des parents…  Contre un mur, au sol mettre un livre. L’enfant est à 2 mètres et doit faire rouler la balle pour toucher le livre. Même chose mais avec une assiette plate ou un plateau dont les rebords ne sont pas trop hauts : faire rouler et essayer que la balle arrive dans l’assiette, dans le plateau, même si elle n’y reste pas (très difficile). Là, on apprend à faire rouler et à viser.

  1. Langage oral :

– Faire verbaliser l’enfant en mettant la table avec lui, en faisant le lit, en faisant sa toilette, en prenant le goûter, en allant à la sieste etc. L’objectif est toujours que l’enfant fasse une phrase, petite mais bien construite (l’aider).

Lire un album tous les jours si possible et poser des questions à l’enfant afin de savoir s’il a compris l’histoire (lui demander quels sont les personnages, où se passe l’histoire, quand). Toujours lire l’histoire en oralisant exactement ce qui est écrit afin que l’enfant comprenne que le texte ne change pas si c’est maman ou papa qui lit l’histoire. Varier les positions de l’enfant : en face de vous (il écoute mais ne voit pas le texte mais vous montrez les images) à côté de vous afin qu’il observe les images et les écritures en même temps que vous lisez.

Sur le modèle de programmes américains comme « Reach Out and Read », lire à son bébé, petit enfant au moins trois fois par semaine, contribue à son développement langagier (vocabulaire), cognitif (intelligence, représentations) et social (établissement de liens affectifs solides d’interactions, d’émotions).

Les mots recomposés : nous allons doucement travailler la notion de syllabe. A partir de ces images d’animaux comprenant 2 syllabes, trouver les noms des animaux, redire les noms en marquant les syllabes (la-pin). L’enfant découpe sur le trait au milieu et recompose de nouveaux animaux comme « la-chon » qui a la tête du lapin (la) et le postérieur du cochon (chon). C’est un animal inventé !

Mots recomposés Cochon

Mots recomposés Lapin

Mots recomposés Mouton

Mots recomposés Souris

  1. Graphisme :

En classe, l’enseignant(e) ferait beaucoup de manipulations, ferait rechercher ces graphismes dans des objets… Pour que ce soit plus simple pour vous, je vous propose des fiches :

Le trait horizontal : selon les difficultés éprouvées refaire une des 3 fiches (n°15, 16 ou 17) sachant que la 17 est la plus difficile.

Le trait oblique : fiche 21.

  1. Écriture de son prénom :

– Fiche 1 du fichier production d’écrits.

  1. Lecture :

Reconstituer le mot « papa » en collant les lettres dans l’ordre et dans le bon sens (petits points en haut à gauche pour l’orientation).

Reconstituer le mot papa

Entoure le mot « papa »

Entoure papa

  1. Mathématiques :

Réviser la comptine à compter

Pirouette

  • 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,
  • J’ai fait une pirouette.
  • 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,
  • J’ai déchiré mes chaussettes,
  • 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,
  • J’ai marché sur mes lunettes !
  • Pirouette,
  • Sans chaussettes !
  • Pirouette,
  • Sans lunettes !
  • Sans lunettes sur le nez,
  • Je suis tout défiguré !

En voici une autre à apprendre :

  • 1, 2, 3,
  • 4, 5, 6,
  • 7, 8, 9,
  • Moi je compte jusqu’à neuf,
  • Avant de pondre mon œuf.
  • 1, 2, 3,
  • 4, 5, 6,
  • Si je compte jusqu’à six,
  • Mon œuf est en pain d’épices.
  • 1, 2, 3,
  • Si je compte jusqu’à trois,
  • Mon œuf est en chocolat !

1 – 2 – 3 : à partir de la comptine repasser uniquement sur 1 – 2 et 3 en partant du petit point. Colorier les dessins. La comptine est écrite à la main afin que l’enfant ait un modèle d’écriture cursive (je veux dire un modèle fait par un être humain qui a essayé de s’appliquer comme l’enfant va le faire, pas une machine programmée, un ordinateur qui peut faire des millions de 2 de la même façon en appuyant sur une touche).

Comptine mathématiques

poule

En haut/en bas : fiche 6

En haut en bas

  1. Dessin :

Poisson d’avril : mercredi c’est le 1er avril donc nous allons faire un poisson que l’enfant va décorer (graphisme décoratif : le sens de lecture-écriture n’a pas à être respecté) et découper. Un petit morceau de scotch et il est prêt à être utilisé, méfiez-vous ! Voici le patron avec 2 niveaux de difficultés :

Patron poisson d’avril

Coloriage identique : fiche 24.

Poisson d'avril

8. Activités manuelles : au choix et selon le matériel dont vous disposez.

Bon courage, n’hésitez pas si besoin.

Pour les parents, PE, stagiaires… : proposition d’activités à réaliser avec les MS (4 ans) pendant la fermeture de l’école maternelle – semaine 2

J’espère que tout s’est bien déroulé durant la semaine 1 avec les « moyens ». J’ai répondu aux mails demandant des explications pour certaines activités. N’hésitez pas surtout !

Je vise davantage le confinement donc des activités dans la maison ou l’appartement avec des jeux que peut-être tout le monde possède. Si ce n’est pas le cas, pas de panique, je vous propose plusieurs activités et des solutions ! Surtout pas de pression, vous faites en fonction de l’enfant et de vous-même. Il n’est pas nécessaire de tout faire, il faut varier et adapter à l’enfant, ses possibilités et surtout que ce soit du plaisir c’est-à-dire voir le positif là où il semble ne pas y en avoir. Faire des activités avec votre enfant, votre petit-enfant, un enfant tout simplement c’est apprendre à se découvrir, se redécouvrir grâce à de nouvelles interactions familiales ou amicales.

N’oubliez pas les gestes barrière mais aussi l’attention portée au matériel manipulé comme les crayons, ardoises, livres, playmobils… : un petit coup d’éponge avec produit désinfectant sur les surfaces bois, plastifiée… Bon courage à toutes et tous et usez de sérénité, bienveillance et réconfort en cette période difficile.

Moyenne section (4 ans)

Vous choisissez avec l’enfant les activités sur une semaine (2) en essayant de faire un peu de chaque domaine.

Nous allons mettre en place l’apprentissage en boucle cette semaine. Pas de panique c’est simple et je vous explique sa plus-value. Si l’on fait des activités nouvelles tout le temps, cela peut être motivant pour l’enfant mais on perd 2 choses : 1. Il faut refaire plusieurs fois une activité avec des variantes pour qu’elle soit automatisée, qu’elle demeure en mémoire et soit donc transférable dans une autre situation. 2. Le plaisir de faire une activité mais aussi être sûr (ou presque) de réussir avant de commencer parce qu’on l’a déjà fait. Si ce n’est pas le cas, c’est l’occasion de progresser ! Dans l’apprentissage en boucle, on fait un peu de nouveau et on reprend un peu ce qu’on a fait avant et on avance comme ça. C’est parti !

MS                                                                         MS

Pour que vous sachiez où vous en êtes, bien visualiser les liens entre les activités et avoir une trace pour l’enseignant(e), voici un tableau récapitulatif des 2 semaines facile et rapide à remplir !

ACTIVITES MS réalisées à la maison pour les 2 semaines

  1. Les rituels :

Le calendrier : trouver la date avec de l’aide. Insister sur le jour, qui change, et le mois « mars » qui commence comme « maman ».

Calendrier collectif jours et mois en vertical

Voici un nouveau calendrier, il est à la date de lundi 23 mars, enfin presque car il n’y a pas lundi, peux-tu le trouver ? Et à partir de mardi il te faudra tout faire mais le mois de mars y sera déjà !

Calendrier MS continuité pédagogique

Quel temps fait-il aujourd’hui ? Faire une phrase à l’oral en précisant le moment de la journée : Il pleut ce matin. Il vente cet après-midi. Ce soir c’est nuageux. Il y a du soleil ce midi. Etc.

Apprendre une comptine sur les moments de la journée :

  • Ce matin
  • J’irai au moulin
  • Avec Martin.
  • Cet après-midi,
  • J’irai à Paris
  • Avec Sophie
  • Ce soir,
  • J’irai à la foire
  • Avec Grégoire.
  1. Activités physiques :

Dans la maison, l’appartement :

Se situer dans l’espace : la semaine dernière, l’enfant se positionnait par rapport à un objet, cette semaine, on fait la même chose mais on ajoute une position du corps. Attention, c’est ce qu’on appelle dans notre jargon de maternelle « la double-consigne » donc il faut la répéter, aider, quelquefois changer l’ordre des 2 choses à faire. S’allonger sous la table – se mettre debout sur une chaise – s’accroupir derrière une porte – s’asseoir devant un coussin (difficile).

Jeux d’orientation : se mettre à un endroit assez dégagé de la maison et donner des consignes successives : fais 3 pas en avant, tourne à droite, fais 2 pas en avant, fais demi-tour afin que l’enfant se rende dans une pièce que vous avez choisie, mais lui ne le sait pas au départ.

– Sur fond musical, faire des mouvements de gymnastique : faire tourner ses 2 bras en avant (3 fois) – lever une jambe en avant comme un soldat puis l’autre (3 fois) mais sur place – debout, s’accroupir- debout- s’accroupir (3 fois) – faire tourner ses deux bras en arrière (3 fois) – lever une jambe en arrière sans trop se pencher en avant, puis l’autre (3 fois).  Et l’air de rien, nous avons réviser des notions mathématiques (devant-derrière) en utilisant notre corps donc en « vivant » ces notions mathématiques de topologie, en lien avec « se situer dans l’espace » et les « positions du corps » bien sûr : renforcer mais différemment.

  1. Langage oral :

– Faire verbaliser l’enfant en mettant la table avec lui, en faisant le lit, en faisant sa toilette etc. L’objectif est toujours que l’enfant fasse une phrase bien construite (l’aider). Lui demander de nommer les objets qu’il utilise : le verre, l’assiette, la fourchette, le dessous de plat ; le drap-housse, la taie d’oreiller ; le gant de toilette, le savon, la douche… On ne change rien, vous reprenez des actions déjà faites et vous essayer d’en introduire une ou deux nouvelles comme « Je vais téléphoner à mamie » « Je prépare mon goûter »…

Lire un album (ou un documentaire ou une recette de cuisine…) tous les jours si possible et poser des questions à l’enfant afin de savoir s’il a compris l’histoire (lui demander quels sont les personnages, où se passe l’histoire, quand se passe l’histoire). Toujours lire l’histoire en oralisant exactement ce qui est écrit afin que l’enfant comprenne que le texte ne change pas si c’est maman ou papa qui lit l’histoire. Varier les positions de l’enfant : en face de vous (il écoute mais ne voit pas le texte mais vous montrez les images) à côté de vous afin qu’il observe les images et les écritures en même temps que vous lisez. Choisissez un album, vous le lisez en entier et vous montrez les images, sauf la dernière page et vous demandez à l’enfant d’imaginer la fin (en lien avec ce qui précède) puis vous lisez la dernière page et vous en discutez en comparant.

Conscience phonologique :

Redire la comptine de Tara :

  • Tara
  • le petit rat
  • s’en va
  • au Canada
  • avec Sacha
  • le petit chat.

Demander à l’enfant de dire la comptine en marquant les syllabes :

TA/RA/  LE /  PE/TIT/  RAT/   S’EN/  VA/  AU /  CA/NA/DA/  A/VEC /   SA/CHA/  LE  /  PE/TIT/  CHAT/

On repère à nouveau le son « a ». Dire lentement chaque mot et demander à l’enfant si on entend « a » ou pas dans chacun des mots :

Tara : oui  –  Le : non – Petit : non – Rat : oui – S’en : non – Va : oui – Au : non – Canada : oui – Avec : oui – Sacha : oui – Le : non – Petit : non – Chat : oui.

Nouvelle comptine, la dire, la redire (ne pas l’apprendre à l’enfant) et lui demander quel son on entend souvent ? C’est plus difficile car c’est un « son consonne » et attention, grande précaution, ne parlez pas de la lettre « r » (on l’étudiera séparément). Il faut uniquement parler du son rrrrrrrrrr. En phonétique, il s’écrit [r] comme dans le dictionnaire. C’est reconnaitre les sons à l’oral qui l’aidera à apprendre à lire plus tard. Donc surtout ne lui montrez pas la comptine écrite en même temps (vous lui montrerez après), on ne dit pas le nom de la lettre, on fait juste rrrrrrrrrr et pour que le son soit bien mémorisé, donnez un miroir à l’enfant pour se voir prononcer le son puis il prononcera rrrrrrrrrrrrrrrr en mettant la main devant sa bouche. Le toucher aide à mémoriser les sons et surtout les différencier. Petit jeu pour vous : mettez la main devant votre bouche, prononcez « nnnnnnnnnn » puis « mmmmmmmmmmmm ». Sentez-vous la différence (position des lèvres, de la langue..) ? Bon, allez-vous laver les mains maintenant !

Comptine son [r]

  1. Graphisme :

En classe, l’enseignant(e) ferait beaucoup de manipulations, ferait rechercher ces graphismes dans des objets… Pour que ce soit plus simple pour vous, je vous propose des fiches :

Les ponts à l’endroit : selon les difficultés éprouvées refaire une des 3 fiches (n°25, 26 ou 27) sachant que la 27 est la plus difficile.

Les vagues : selon les difficultés éprouvées refaire une des 3 fiches (n°31, 32 ou 33) sachant que la 3 est la plus difficile.

Les ponts à l’envers : fiches 28, 29, 30.

ATELIER GRAPHISME ECRITURE

  1. Écriture :

Selon les possibilités de chaque enfant, proposer soit les lettres en scripte majuscule, soit les lettres en cursive. Voici les modèles.

Ecriture scripte majuscule et cursive

Demander à l’enfant de choisir le support page selon sa préférence parmi les 3 :

Page vierge cahier maternelle 1

Page vierge cahier maternelle 2

Page vierge cahier maternelle 3

Reproduisez son prénom de manière à ce que l’enfant puisse l’écrire. Voici quelques exemples pour vous aider :

Exemple d’écriture du prénom en scripte majuscule

Exemple d’écriture du prénom en cursive

Écriture du mot papa selon les possibilités de l’enfant : en scripte majuscule et/ou en cursive :

Écriture du mot papa en scripte majuscule et en cursive

Veillez à ce qu’il soit bien assis, qu’il tienne bien son crayon à papier et qu’il fasse les lettres dans l’ordre. Dire les lettres du prénom plusieurs fois.

  1. Lecture :

Relier des lettres identiques : fiche 16 et 17 : nommer les lettres en se faisant aider par l’adulte.

Le mot : fiche 30 à refaire.

papa : fiche 52. Entourer uniquement papa (reprise de ce qui est fait en écriture).

ATELIER LECTURE

Même écriture que les titres des livres

  1. Production d’écrits :

– Reconstituer le mot « papa » : les lettres découpées seront remises à l’endroit grâce au petit point en haut à gauche sur chaque étiquette. D’abord placer les étiquettes dans l’ordre (chiffres de 1 à 4) pour respecter et apprendre le sens de lecture écriture (de gauche à droite). Puis coller les lettres toujours dans l’ordre de la première à la dernière.

Reconstituer le mot papa

Vous n’avez pas ou plus de colle, fabriquez-là ! voici la recette du site Tête à modeler :

https://www.teteamodeler.com/colle-papier-mache-a-la-farine

  1. Mathématiques :

Comptine à compter

  • 1, 2, 3,
  • Voilà des noix
  • Pour Amanda
  • Du chocolat pour Barbara.
  • 4, 5, 6,
  • De la réglisse
  • Et du cassis
  • Pour Fabrice.
  • 7, 8, 9
  • Il me reste un œuf.

Au fur et à mesure que la comptine est récitée, l’enfant montre le chiffre sur les photographies. Il y a 3 niveaux de difficultés et toujours le petit point en haut à gauche pour être sûr que le chiffre soit dans le bon sens :

A chaque fois essayez d’utiliser du matériel réel, des personnages (Playmobil) pour représenter ce que la fiche propose.

Sous : fiche 8 (arbres playmobils).

Plus que – moins que : fiche 18 (représenter les paquets avec des boutons, des trombones… par exemple).

Résoudre un problème et mémoriser : le labyrinthe : fiche 30.

Le carré : fiche 46 (chercher dans la maison des objets carrés comme le tour d’un placard, un miroir, une fenêtre, une table, un cadre…).

Écrire les chiffres 1, 2, 3, 4, 5 : refaire la fiche 40.

ATELIER MATHEMATIQUES

  1. Dessin :

Coloriage : fiche 3 (crayons de couleurs ou feutres si vous n’avez pas de pastels).

Codage couleur : fiche 13

Symétrie : refaire la fiche 10

Terminer les traits : fiche 33.

20170620_125413

ATELIER DESSIN

  1. Activités manuelles : au choix et selon le matériel dont vous disposez.

ATELIER TECHNOLOGIE

  1. Sciences :

– Si les graines ont été semées, poursuivre l’arrosage (apprendre à s’occuper de… régulièrement, ne pas oublier) et surveiller. Faire le dessin de la plantation en notant la date.

Hygiène et propreté : redemander à l’enfant ce qu’est la propreté, pourquoi faut-il se laver. Mimer des actions ou les faire réellement selon le moment de la journée : se brosser les dents, se laver les mains, se couper les ongles, se brosser les cheveux, faire sa toilette…

Quand faut-il faire chaque action : se laver entièrement ? Se brosser les dents ? Se laver les mains ? Pourquoi : pour se sentir bien (son bien-être) ; pour prévenir les maladies comme les boutons, les caries (sa santé) ; pour prévenir les inconvénients (attraper des poux)…

Maintenant, relier les actions entre elles : pour me laver les dents, je dois avoir les mains propres. Ma brosse à dents doit être bien rincée quand je la prends et quand je la remets dans le gobelet. Je nettoie le lavabo quand j’ai fini. On insiste donc sur la propreté du corps, du matériel, des objets… Enfin, vous précisez bien à l’enfant que ses dents, nos dents sont vivantes. C’est pourquoi il faut en prendre soin tout le temps.

Les dents

Bon courage, n’hésitez pas si besoin.

Pour les parents, PE, stagiaires… : proposition d’activités à réaliser avec les PS (3 ans) pendant la fermeture de l’école maternelle – semaine 2

J’espère que tout s’est bien déroulé durant la semaine 1 avec les petits. J’ai répondu aux mails demandant des explications pour certaines activités. N’hésitez pas surtout !

Je vise davantage le confinement donc des activités dans la maison ou l’appartement avec des jeux ou objets que peut-être tout le monde possède. Si ce n’est pas le cas, pas de panique, je vous propose plusieurs activités et des solutions ! Surtout pas de pression, vous faites en fonction de l’enfant et de vous-même. Il n’est pas nécessaire de tout faire, il faut varier et adapter à l’enfant, ses possibilités et surtout que ce soit du plaisir c’est-à-dire voir le positif là où il semble ne pas y en avoir. Faire des activités avec votre enfant, votre petit-enfant, un enfant tout simplement c’est apprendre à se découvrir, se redécouvrir grâce à de nouvelles interactions familiales ou amicales.

N’oubliez pas les gestes barrière mais aussi l’attention portée au matériel manipulé comme les crayons, ardoises, livres, playmobils… : un petit coup d’éponge avec produit désinfectant sur les surfaces bois, plastifiée… Bon courage à toutes et tous et usez de sérénité, bienveillance et réconfort en cette période difficile.

 Petite section (3 ans)

Vous choisissez avec l’enfant les activités sur la semaine (2) en essayant de faire un peu de chaque domaine.

ComptinesComptines

Nous allons mettre en place l’apprentissage en boucle cette semaine. Pas de panique c’est simple et je vous explique sa plus-value. Si l’on fait des activités nouvelles tout le temps, cela peut être motivant pour l’enfant mais on perd 2 choses : 1. Il faut refaire plusieurs fois une activité avec des variantes pour qu’elle soit automatisée, qu’elle demeure en mémoire et soit donc transférable dans une autre situation. 2. Le plaisir de faire une activité mais aussi être sûr (ou presque) de réussir avant de commencer parce qu’on l’a déjà fait. Si ce n’est pas le cas, c’est l’occasion de progresser ! Dans l’apprentissage en boucle, on fait un peu de nouveau et on reprend un peu ce qu’on a fait avant et on avance comme ça. C’est parti !

Pour que vous sachiez où vous en êtes, bien visualiser les liens entre les activités et avoir une trace pour l’enseignant(e), voici un tableau récapitulatif des 2 semaines, facile et rapide à remplir !

ACTIVITES PS réalisées à la maison pour les 2 semaines

  1. Les rituels :

Le calendrier : trouver le jour avec de l’aide. Insister sur la syllabe « di » dans chacun des jours. Expliquer à l’enfant « Il y a la chenille de la semaine dernière et une autre chenille, presque la même, la même écriture mais il y a une petite différence. La vois-tu ? »

Calendrier collectif jours en horizontal

Calendrier jours scripte minuscule

L’enfant va sûrement remarquer que le fond n’est pas le même (c’est normal), l’encourager à poursuivre, à bien observer, à comparer (c’est une compétence essentielle que l’on réinvestira plus tard en lecture, pour différencier des mots proches comme « la classe » et « la chasse »).  Une petite lettre mais qui change le sens ! Là, il s’agit des mêmes lettres mais l’initiale est dans deux écritures différentes.

Réviser ou apprendre la comptine sur les moments de la journée :

  • Ce matin
  • J’irai au moulin
  • Avec Martin.
  • Cet après-midi,
  • J’irai à Paris
  • Avec Sophie
  • Ce soir,
  • J’irai à la foire
  • Avec Grégoire.

Réviser ou apprendre la comptine sur les jours :

  • Le lundi
  • Je garde les brebis.
  • Le mardi
  • Je soigne mon cabri.
  • Le mercredi
  • Je reçois mes amis.
  • Le jeudi
  • Je sème des radis.
  • Le vendredi
  • J’arrose les semis.
  • Le samedi
  • Je cueille du persil.
  • Le dimanche
  • Je fais sous les branches
  • Des couronnes de pervenches.

Quel temps fait-il aujourd’hui ? Faire une phrase à l’oral : Il pleut. Il vente. C’est nuageux. Il y a du soleil. Peux-tu me dire comment est le ciel ? L’enfant répondra sûrement, spontanément « bleu » ou « y’a des nuages ». Vous allez juste une fois refaire la phrase afin qu’elle soit correcte : « Le ciel est bleu » « Il y a des nuages » et demander à l’enfant de répéter une fois. Même s’il a des difficultés, il aura entendu la reformulation.

  1. Activités physiques :

Dans la maison, l’appartement :

Les équilibres : marcher en suivant une ligne de carrelage ou une ligne de parquet sur au moins trois mètres. Faire un demi-tour et revenir au point de départ en pas glissés. Le faire 2 fois de suite.

– Sur fond musical, faire des étirements : étirer les 2 bras vers le haut puis étirer une jambe (difficile) puis l’autre (étirements et équilibre). En position debout au départ, baisser la tête le dos, les mains vers les pieds. Plier les genoux pour remonter lentement.

Lancers de petits objets non cassables dans une bannette ou un carton positionné à 1,5 mètre. Les lancer en étant debout la première fois puis les lancer en étant accroupi (varier les positions du corps l’oblige à adapter son geste).

  1. Langage oral :

– Faire verbaliser l’enfant en mettant la table avec lui, en faisant le lit, en faisant sa toilette, en prenant le goûter, en allant à la sieste etc. L’objectif est toujours que l’enfant fasse une phrase, petite mais bien construite (l’aider). Varier les actions.

Lire un album tous les jours si possible et poser des questions à l’enfant afin de savoir s’il a compris l’histoire (lui demander quels sont les personnages, où se passe l’histoire, quand). Toujours lire l’histoire en oralisant exactement ce qui est écrit afin que l’enfant comprenne que le texte ne change pas si c’est maman ou papa qui lit l’histoire. Varier les positions de l’enfant : en face de vous (il écoute, ne voit pas le texte mais vous montrez les images) à côté de vous afin qu’il observe les images et les écritures en même temps que vous lisez.

Trouver des rimes : vous expliquez à l’enfant que vous allez lire une comptine mais il manque des mots (4). Il faut qu’il trouve un animal qui rime avec lapin c’est à dire qui se termine pareil. Donner des exemples : « souris »  « brebis » ; « oiseau » « chameau ». Repérer des particularités à l’oral facilite plus tard l’apprentissage de la lecture.

Trouver des rimes

  1. Graphisme :

En classe, l’enseignant(e) ferait beaucoup de manipulations, ferait rechercher ces graphismes dans des objets… Pour que ce soit plus simple pour vous, je vous propose des fiches :

Le rond : selon les difficultés éprouvées refaire une des 3 fiches (n°1, 2 ou 3) sachant que la 3 est la plus difficile.

Le trait vertical : selon les difficultés éprouvées refaire une des 3 fiches (n°12, 13 ou 14) sachant que la 14 est la plus difficile.

Le trait oblique : fiches 18, 19, 20.

ATELIER GRAPHISME ECRITURE

  1. Écriture de son prénom :

A l’aide des lettres scriptes majuscules dans le fichier, découper les lettres du prénom de l’enfant et l’écrire en collant les lettres. L’enfant aura le modèle de son prénom et pourra l’écrire. Veillez à ce qu’il soit bien assis, qu’il tienne bien son crayon à papier et qu’il fasse les lettres dans l’ordre. Dire les lettres du prénom plusieurs fois.

Attention, la police des lettres est plus petite que la semaine dernière.

Lettres capitales d’imprimerie pour écriture du prénom 2

  1. Lecture :

Refaire les Mots croisés : fiche 13.

ATELIER LECTURE

Écriture de la date : étiquettes mots et nombres doivent être posées dans l’ordre (d’abord le jour pour aller vers le mois) et collées dans ce même ordre car il s’agit d’apprendre le sens de lecture écriture de gauche à droite (on ne lit pas les mots d’une phrase dans le désordre !).

Rituels PS la date étiquettes semaine 2

Vous n’avez pas ou plus de colle, fabriquez-là ! voici la recette du site Tête à modeler :

https://www.teteamodeler.com/colle-papier-mache-a-la-farine

  1. Mathématiques :

Réviser ou apprendre la comptine à compter

Pirouette

  • 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,
  • J’ai fait une pirouette.
  • 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,
  • J’ai déchiré mes chaussettes,
  • 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,
  • J’ai marché sur mes lunettes !
  • Pirouette,
  • Sans chaussettes !
  • Pirouette,
  • Sans lunettes !
  • Sans lunettes sur le nez,
  • Je suis tout défiguré !

A chaque fois essayez d’utiliser du matériel réel, des personnages (Playmobil) pour représenter ce que la fiche propose.

ATELIER MATHEMATIQUES

Grand et petit : refaire la fiche 2 (arbres playmobils).

Devant-derrière : refaire la fiche 10 (playmobils) en s’appuyant sur les 3 photographies pour que l’enfant comprenne que pour trouver celui qui marche devant, on ne peut pas s’appuyer sur le fait que ce soit des chiens, ce n’est pas non plus en lien avec leur taille, leur corpulence et il peut toujours trouver celui qui marche devant quand ce sont des chevaux… Mais alors, il faut résoudre un problème : comment sais-tu que c’est celui-là qui marche devant ?

  1. Dessin :

Dessin caché : fiche 16

Dessiner dans un rond : fiche 19.

ATELIER DESSIN

  1. Activités manuelles : au choix et selon le matériel dont vous disposez. Si vous fabriquez votre colle, c’est aussi une activité manuelle et écologique.

atelier-technologie

Bon courage, n’hésitez pas si besoin.