Impact de l’entraînement en conscience phonologique sur la production d’écrits

L’entraînement régulier en conscience phonologique en maternelle a plusieurs impacts, dont celui de permettre à l’élève de produire des écrits en autonomie au CP, ce qui renforce son apprentissage de la lecture. L’enfant pense à ce qu’il veut écrire, il respecte l’ordre des mots, découpe chaque mot dans sa tête, en syllabes, puis chaque syllabe en phonèmes, toujours en respectant l’ordre. Il a appris à fusionner les phonèmes et les syllabes, il n’a donc pas de problème pour savoir où il en est. Il connait quelques conversions phonèmes-graphèmes et quand il est bloqué, il dit « Maîtresse comment on écrit [∫] « .

Ce qu’il ne peut pas savoir (il ne sait pas encore lire)  : où doit-on couper les mots et l’orthographe. Mais pour le reste, c’est la maîtrise d’un grand travail de réflexion en autonomie permettant de passer de l’oral à l’écrit !

Voici quelques exemples :

Dès octobre :

20190411_10415720190411_104210.jpg

20190411_10425020190411_104222

20190411_104232

Il y a des « e » à la fin de certains mots, car l’enfant l’a bien remarqué : en français plein de mots se terminent par un « e » !

Écriture des lettres capitales d’imprimerie contenant un trait horizontal

Voici le second fichier autonome (toujours modifiable si vous le souhaitez) « Écriture des lettres capitales avec un trait horizontal » sous forme de lutin à mettre à disposition des élèves une fois l’apprentissage réalisé.

Les pages sont orientées pour une prise en main dans le bon sens et la graphie est détaillée par étape afin de réduire les levers de crayon. Les petites flèches guident l’élève dans le tracé.

A bientôt pour le troisième volume !

Ecriture lettres avec trait horizontal

Écriture PS MS Lettres capitales avec trait horizontal

 

 

Gérer le groupe classe au coin regroupement

En maternelle, chaque enseignant alterne les moments individuels, en groupes et collectifs. Le coin regroupement est l’occasion de rassembler la classe pour les rituels, la lecture d’un album… Même s’il est conseillé que les séances en langage oral soient réalisées en petits groupes, tout autre moment collectif mobilise le langage oral chez les enfants. Afin d’aider à la gestion du groupe et de chacun, voici une petite astuce pédagogique.

Il s’agit de préparer des images découpées et plastifiées et d’en donner 3 à chaque enfant. Si cela demande un investissement en préparation, celui-ci est vite amorti car vous conservez les images pendant plusieurs années. Il suffit de les adapter à une activité précise ou plutôt d’adapter la consigne à un objectif précis.

Voici quelques exemples :

Gérer le groupe classe au coin regroupement

  • Vous travaillez sur les fruits en sciences et en langage, vous pouvez distribuer des fruits avec les mots écrits ou non et demander que pour la première prise de parole, il faut avoir un kiwi.
  • C’est bientôt noël, vous lisez un album sur ce thème, au moment où vous posez des questions sur le « comment et le pourquoi », vous pouvez demander que chaque enfant ait 3 prises de parole et il devra poser devant lui les sapins du plus petit au plus grand, au fur et à mesure des prises de parole.
  • Pour les bouquets, vous pouvez demander que chaque enfant qui répond à une question ou prend la parole pose en premier le bouquet n°1 etc. de manière à faire un lien avec l’activité mathématique.

Outre des prises de parole plus ordonnées, cela vous permet d’observer les petits parleurs, les grands parleurs, d’être plus juste dans vos sollicitations et de faciliter le transfert de connaissances.

Laissez votre imagination d’enseignant de maternelle vous guider !

Écriture des capitales d’imprimerie contenant un trait vertical

Je vous propose un fichier autonome (modifiable si vous le souhaitez) « Écriture des lettres capitales avec un trait vertical«  sous la forme d’un lutin, que vous pouvez disposer à un atelier périphérique. Il correspond à la petite section et la moyenne section mais peut tout à fait être utilisé en grande section.

Bien sûr, des séances auront été réalisées au préalable mais ce fichier contient des pages orientées (point rouge en haut et à gauche) ; les lettres capitales contenant un trait vertical et la décomposition des tracés avec le moins de levés de crayon possibles, dont l’ordre et le sens sont symbolisés par des petites flèches. Il facilite ainsi le travail en autonomie.

Fichier autonome Lettres capitales avec trait vertical

Fichier autonome Écriture capitales d’imprimerie avec trait vertical PS-MS-GS

Fichier autonome Écriture capitales d’imprimerie avec trait vertical PS-MS-GS

En complément, un cube afin de toucher des traits verticaux : le point rouge permet à chaque fois à l’enfant de bien positionner la face du cube (les traits sont en peinture 3D) et il doit toucher-suivre le trait de haut en bas. De la même façon, un cube avec les lettres capitales contenant un trait vertical : ici le B est en pâte à bois. Les cubes lettres peuvent être réalisés par les enfants en atelier dirigé.

Toucher les lettres tout en prononçant leur nom, permet à certains élèves de réaliser cet apprentissage (apprendre, comprendre et mémoriser) là où cela leur est impossible lorsqu’elles sont imprimées sur du papier !

Cube trait vertical orientéCube lettres à toucher avec trait vertical

Au prochain lutin !

Comptines et phonèmes (suite) [l] l ; [p] p

Bonne rentrée à tous même si selon les pays, la date est différente.

Voici deux nouvelles comptines et des tableaux de mots permettant de travailler les domaines 1 (Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : l’oral, commencer à réfléchir sur la langue et acquérir une conscience phonologique) et/ou 3 (Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques : jouer avec sa voix et acquérir un répertoire de comptines et de chansons)  des programmes. Je joins aussi la fiche de préparation matrice.

Comptines et phonèmes

Comptines et phonèmes 5 [l] l, ll

Comptines et phonèmes 6 [p] p, pp

FICHE DE PRÉPARATION Comptines et phonèmes