Emploi du temps différencié

Je vous propose un emploi du temps moyenne et grande sections, que j’utilisais déjà dans ma classe mais revu bien sûr en fonction des programmes de 2015. Sa particularité est de tenter d’y inclure la pédagogie différenciée sans marquer les sections. Ainsi, il mentionne les ateliers pluridisciplinaires, les calendriers… du côté des activités au regard des domaines, mais aussi les modalités d’apprentissage liées aux programmes. Faire apparaître les liens école/famille, l’évaluation positive mais aussi les interactions entre élèves… c’est déjà de la bienveillance pédagogique.

Emploi du temps

Emploi du temps différencié MS-GS

Pour aller plus loin sur la différenciation pédagogique en maternelle :

Couverture ouvrage Différencier sa pédagogie Bordas 2005         Couverture ouvrage Différencier sa pédagogie à l'école maternelle 2009

J’ajoute un document permettant d’élaborer un emploi du temps surtout lorsque l’on débute en maternelle :

Construction d’un emploi du temps en maternelle

Modélisation d’apprentissage d’un tracé graphique grâce au corps

20180114_162253              20180114_151651

Les belles lignes de la falaise d’Etretat

Le document Eduscol intitulé « Graphisme et écriture » comporte deux parties bien distinctes à ne pas confondre soulignant que les apprentissages graphiques n’ont pas vocation première de préparer la main à l’apprentissage de l’écriture. Néanmoins, les apprentissages graphiques visent des objectifs moteurs, de perception, de repérage dans l’espace, de motricité fine. L’habileté gestuelle ainsi comprise et pratiquée sera un atout pour l’écriture. Les programmes de 2015 le rappellent, le tracé graphique est le résultat.

Je vous propose donc une modélisation d’apprentissage, un processus dont l’aboutissement et uniquement l’aboutissement sera le tracé graphique sur feuille.

1.Donner l’objectif aux élèves: « Nous allons apprendre un graphisme décoratif qui vous permettra…».

2. Évaluer les compétences des élèves sur des grandes feuilles en leur proposant de faire le tracé graphique qu’ils souhaitent apprendre… Bien insister sur l’arrêt et la reprise en cours de tracé afin de vérifier l’exactitude du tracé. Exemple : certains élèves maîtrisent parfaitement l’enchaînement des boucles mais sont incapables de les reprendre après un arrêt momentané. Nous considérons que le geste n’est pas complètement automatisé. D’autres feront des vagues, quand d’autres encore auront une maîtrise parfaite du geste.

Evaluation graphisme

Trois groupes se dessinent : le premier qui doit apprendre le tracé graphique requiert toute l’attention de l’enseignant. Le second a besoin d’automatiser sous « surveillance partielle ». Le troisième peut commencer à réinvestir, aller plus loin… Les groupes ne s’exerceront pas en même temps.

3. Disposer des cordes de différentes longueurs dans la salle de jeux en reproduisant des boucles, des ponts… par exemple.

La salle de jeux peut être orientée comme une feuille (haut-bas, gauche-droite) en plaçant un cerceau rouge indiquant le haut à gauche (utiliser ce même symbole sur les feuilles, les supports comme le bac à sable… de façon à ce que l’enfant les prenne toujours dans le bon sens et y soit attentif). Les cordes ayant la même orientation, cela facilite le repérage dans l’espace. Entraînement en salle de jeux en marchant sur des boucles en corde. Comme les boucles sont de différentes hauteurs, cela permet les rotations des élèves et le travail en pédagogie différenciée (même consigne, même objectif mais pas les mêmes supports : pas de lassitude, prise en compte des différences, réalisation de progrès grâce au « s’essayer à »). Les élèves travaillent les boucles avec l’ensemble du corps. Au travers de cette activité réalisée au cours de plusieurs séances, les élèves vont mieux comprendre les changements de direction grâce à la rotation de leur corps. Beaucoup d’élèves ne comprennent pas les changements de direction lorsqu’ils réalisent un tracé sur une feuille puisque leur corps, leur bras, leur main ne pivotent pas !

4. S’entraîner dans des bacs à sable, à semoule… D’abord avec le doigt puis avec un outil (bâtons de bois, vieux feutres avec bouchons…). Effacer, recommencer. Des formes évidées seront proposées, des règles pour écrire sur une ligne, retour à la ligne… Atelier à disposition permanente.

20180114_112419    20180114_113147

20180114_113208     20180114_113230.jpg

20180114_113300

J’utilise de vieux intercalaires en plastique rigide afin de découper des formes graphiques. Les bacs sont des couvercles de boîtes à rangement ou des bacs blancs récupérés à la cantine.

5. S’entraîner sur des feuilles de formats différents avec des outils différents.

Pour aller plus loin, le chapitre 11 :

Couverture ouvrage enseignement-apprentissage à l'EM Tome 1 2013

 

 

Les prédicteurs de la lecture

Les prédicteurs de la lecture influencent une meilleure réussite en lecture au début de l’école obligatoire lorsqu’ils sont travaillés régulièrement en maternelle. Les deux plus connus sont la conscience phonologique et la connaissance des lettres (nom, son, graphie). L’une de mes recherches consiste à transposer ces deux prédicteurs en remédiateurs chez des élèves en difficulté de lecture du CE2 (8 ans) au CM2 (11 ans). Je vous propose un article sur ce sujet et un power-point présenté à l’ESPE de Caen l’année scolaire dernière. Soyez attentifs à la diapo intitulée les variables influençant la réussite en lecture. En 2008, un rapport du NELP (National Early Literacy Panel) a mis au jour ces variables à partir d’un nombre considérable de recherches. En clair, pour optimiser l’apprentissage de la lecture, il faudrait travailler en maternelle :

  • la conscience phonologique
  • la dénomination rapide de lettres et de chiffres
  • la dénomination rapide d’objets et de couleurs
  • la mémoire de travail phonologique
  • l’écriture de lettres isolées
  • le nom et le son des lettres
  • l’écriture de son prénom en dictée.

C’est un exemple de la nécessité de relier théorie et pratique. Nous travaillons tous à peu près les premiers prédicteurs mais sans toujours bien savoir qu’ils vont être plus influents que d’autres apprentissages. Quant au dernier, le plus souvent nous utilisons des étiquettes prénoms mais nous ne demandons pas à l’élève d’écrire son prénom en lui dictant… La recherche est utile à nos progrès pédagogiques. Et il ne s’agit pas de culpabiliser bien sûr mais de toujours progresser.

Revue Questions Vives 2012 vol 8 n 18 etude de l efficacite d un protocole de remediation en lecture par des enseignants de cycle 3

Conférence cs phon lettres Caen 22 mars 2017