Cubes de production d’écrits

Afin de travailler la production d’écrits avec les élèves (en petits groupes, individuellement…), notamment la dictée à l’adulte, je vous propose un gros cube.

Sur ses différentes facettes, sont inscrits « Qui ? » « Où ? » « Quand ? » « Quoi ? » « Pourquoi ? » « Comment ? ». Chaque mot est écrit d’une couleur. Une gommette en haut et à gauche permet de lire dans le bon sens. Un élève lance le dé.

Gros cube prod d'écrits

Imaginons que la face « Qui ? » apparaisse ; un enfant lance alors le petit cube rouge contenant 6 propositions de personnes ( le maître/la maîtresse ; papa ; maman ; nounou ; mon copain/ma copine ; moi (soit l’enfant lui-même)).

L’histoire commence, le personnage est désigné par le hasard. Un autre enfant relance le gros dé. C’est la facette « Quoi ? » qui apparait. Un élève lance le petit cube vert afin de savoir ce qu’il convient d’écrire (Écrire une recette ; réaliser une affiche…). Et ainsi de suite…

Petits cubes qui que où

Qui gros cube et petit cube

Le cube « Qui ? »

 

 

 

 

 

Vous pouvez également, afin de travailler en pédagogie différenciée, créer des petits cubes avec des images pour les petites sections ; des cubes avec mots et images etc… Chaque enfant pouvant choisir le cube qui lui convient à un moment donné.

Petits cubes écriture et image

Voici la fiche patrons : Cubes production d’écrits patrons

Mais bien sûr, vous choisissez avec les enfants ce que vous souhaitez écrire.

Je vous souhaite de belles productions d’écrits !

Vous pouvez retrouver la vidéo de présentation de la dictée à l’adulte et des cubes de production d’écrits sur ma chaîne YouTube ou ci-dessous :

Fiche pédagogique production d’écrits MS : écrire la suite d’une histoire et créer un livre

Voici une fiche de préparation réalisée dans une classe de moyenne section (4 ans) ; elle peut donc être réalisée en grande section.

Pourquoi faire de la production d’écrits en maternelle, sous forme de dictée à l’adulte ?

La production d’écrits représente la moitié de l’apprentissage de la lecture. En effet, l’enfant doit savoir décoder (déchiffrer et comprendre ce qu’il lit) soit convertir les graphèmes (écrit) en phonèmes (oral) mais aussi encoder, soit convertir de l’oral (phonèmes) en écrit (graphèmes). Il est donc important de produire de l’écrit sous forme de dictée à l’adulte afin, d’une part, d’apprendre à l’enfant à encoder (ce qui sera renforcé par l’entraînement en conscience phonologique) et d’autre part, d’apprendre collectivement comment on construit un écrit. En élémentaire, si l’on poursuivait cette technique d’apprentissage de la production écrite, peut-être que moins d’enfants de 9-10 ans seraient paniqués à l’idée d’écrire quelque chose tout seuls dans leur cahier…

FICHE DE PREPARATION MS Production d’écrits 1 Ecrire suite histoire