Progressions langage oral

Pour préparer la rentrée, je vous propose 4 progressions en langage oral de la toute petite section (TPS, 2 ans) à la grande section (GS, 5 ans), conformes au programme de l’école maternelle de 2015. Bien-sûr, il s’agit d’une base de travail à modifier, compléter… selon vos classes (pour cela elle sont en .doc, pdf, séparées ou non). Elles sont construites en lien les unes avec les autres dans l’optique d’une progression d’école. Si vous avez une MS par exemple, n’hésitez pas à consulter la progression de l’année précédente et celle de l’année suivante, ce qui vous aidera à adapter vos propres progressions. Celle des 2 ans est différente de celle des 3 ans de manière à en faire une année de scolarisation à part entière en tenant compte des spécificités des 2 ans (pour les professeurs des écoles  qui ont, soit une classe de TPS, soit une classe de TPS/PS). J’ai inscrit deux références en recherche pour justifier les choix. Une bibliographie recherche et pédagogique viendra bientôt compléter l’ensemble.

Bonne appropriation et n’hésitez pas à me faire des retours car j’ai pu oublier quelque chose !

Carrés1

Progression L’ORAL TPS-PS-MS-GS

Progression L’ORAL TPS-PS-MS-GS

Progression L’ORAL TPS

Progression L’ORAL TPS

Progression L’ORAL PS

Progression L’ORAL PS

Progression L’ORAL MS

Progression L’ORAL MS

Progression L’ORAL GS

Progression L’ORAL GS

 

6 réflexions sur “Progressions langage oral

  1. bonjour et merci pour votre travail. Mes 3 dernières inspections ont été positives, mais une remarque revient souvent le tapis : mes progressions (en tout cas comme je les appelle) sont davantage des « programmations » car je détaille ce que je vais faire (quasi à la minute parfois ! ) et non les éléments de progressivité. Du coup, je vais m’appuyer sur les vôtres histoire d’être dans les clous cette fois, mais je suis encore tenter de détailler (par exemple, en langage oral, je pratique beaucoup le langage en situation dans les coins de jeux, je suis donc tentée de mettre en première période  » mettons la table » ainsi que le vocabulaire associé (couverts, les plats, le nombre de participants, la distribution…). J’ai peur d’en faire trop encore une fois. et de dévier de l’objectif à trop vouloir personnaliser. Un conseil ?

    J'aime

    • Bonjour,

      Merci pour votre message. Une programmation consiste à mettre par écrit les différentes connaissances, les différents contenus que l’on va aborder avec un niveau pour répondre au programme officiel et ainsi harmoniser au sein de l’école pour atteindre les compétences de fin de cycle. La progression contient en plus l’idée qu’il y a un ordre pour les étudier (souvent en lien avec le développement de l’enfant). Les réaliser permet de savoir où l’on va mais aussi est une trace précieuse pour un éventuel remplaçant. Je comprends votre demande et si vous détaillez beaucoup et bien vous entrez me semble-t-il dans la pédagogie c’est à dire dans le détail des moyens que vous allez utiliser pour viser cet apprentissage. Dans une progression, ce qui va être important c’est un élément de contenu et si vous détaillez beaucoup et bien je pense que c’est ce qui devrait apparaitre sur une fiche de séquence voire une fiche de préparation de séance en détaillant le « comment ». Pour résumer, beaucoup d’enseignants peuvent avoir des progressions quasi identiques mais des séances différentes en fonction de leurs choix pédagogiques et didactiques au fil des séances. En espérant avoir répondu à votre attente. Sophie

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s