Impact de l’entraînement en conscience phonologique sur la production d’écrits

L’entraînement régulier en conscience phonologique en maternelle a plusieurs impacts, dont celui de permettre à l’élève de produire des écrits en autonomie au CP, ce qui renforce son apprentissage de la lecture. L’enfant pense à ce qu’il veut écrire, il respecte l’ordre des mots, découpe chaque mot dans sa tête, en syllabes, puis chaque syllabe en phonèmes, toujours en respectant l’ordre. Il a appris à fusionner les phonèmes et les syllabes, il n’a donc pas de problème pour savoir où il en est. Il connait quelques conversions phonèmes-graphèmes et quand il est bloqué, il dit « Maîtresse comment on écrit [∫] « .

Ce qu’il ne peut pas savoir (il ne sait pas encore lire)  : où doit-on couper les mots et l’orthographe. Mais pour le reste, c’est la maîtrise d’un grand travail de réflexion en autonomie permettant de passer de l’oral à l’écrit !

Voici quelques exemples :

Dès octobre :

20190411_10415720190411_104210.jpg

20190411_10425020190411_104222

20190411_104232

Il y a des « e » à la fin de certains mots, car l’enfant l’a bien remarqué : en français plein de mots se terminent par un « e » !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s